Frugovan, The journal

Actus web, cuisine, blabla et...Bordeaux !

Billets comportant le tag bordeaux

0 notes &

J’ai croisé Bruno cet après-midi, sans sa guitare. Quel plaisir ! Moi qui avait perdu son numéro de téléphone.
La première fois que l’on s’est rencontrés c’était au marché des Chartrons. Il était venu gentiment m’aborder, alors que j’attendais seule un ami. Il a de suite était très sympathique. On a échangé quelques banalités et hop le lien était créé.
Depuis quelques temps je fais moins les marchés peut-être… Je ne l’avais pas revu depuis un bail.
Certains le surnomme Elvis (voir article de Sud-ouest), Johnny est un véritable monument à Bordeaux.
Je n’ai pas réussi à trouver de vidéos sur le net, dommage ! Si vous en avez une sous le coude n’hésitez pas à me la communiquer. Même si c’est mieux en live, cela vaut le coup d’oeil et illustrera au mieux mon propos.
Il anime de temps à autre les marchés de Bordeaux (des capus et des Chartrons notamment), au son de sa guitare. Il n’est pas affilié à la mairie je précise.
Au début on imagine que c’est un fou tant il gesticule, qu’il possède une voix grave et puissante (parfois aiguë même). Non, c’est un passionné.
Pourquoi ? Parce qu’il a une fougue hors du commun sur scène. Il se donne comme on peut rarement le voir.
Cet après-midi nous avons échangé dans un cadre plus intime, autour d’un café. Et comme je l’imaginais j’ai retrouvé des photos de lui, des articles de presse affichés et ses guitares. Et Elvis en poster aussi ! :-)
Il n’a pu s’empêcher de pousser la chansonnette avec sa guitare (Polnareff, Bruel, Elvis…). J’étais ravie de ce petit concert privé, d’entendre cette passion.
Johnny c’est le naturel à l’état pur. Je l’aime beaucoup.
Bruno de son vrai nom a toujours le sourire au coin des lèvres. Il s’appelle Content cela ne s’invente pas.
Cela me rappelle Alain, dans un registre différent, c’est une belle rencontre.
Voilà, je voulais partager avec vous cette rencontre.
Un “vrai” bordelais a forcément déjà aperçu (pour pas dire remarqué) Bruno et sa guitare.
Crédit photo : Journal Sud-Ouest

J’ai croisé Bruno cet après-midi, sans sa guitare. Quel plaisir ! Moi qui avait perdu son numéro de téléphone.

La première fois que l’on s’est rencontrés c’était au marché des Chartrons. Il était venu gentiment m’aborder, alors que j’attendais seule un ami. Il a de suite était très sympathique. On a échangé quelques banalités et hop le lien était créé.

Depuis quelques temps je fais moins les marchés peut-être… Je ne l’avais pas revu depuis un bail.

Certains le surnomme Elvis (voir article de Sud-ouest), Johnny est un véritable monument à Bordeaux.

Je n’ai pas réussi à trouver de vidéos sur le net, dommage ! Si vous en avez une sous le coude n’hésitez pas à me la communiquer. Même si c’est mieux en live, cela vaut le coup d’oeil et illustrera au mieux mon propos.

Il anime de temps à autre les marchés de Bordeaux (des capus et des Chartrons notamment), au son de sa guitare. Il n’est pas affilié à la mairie je précise.

Au début on imagine que c’est un fou tant il gesticule, qu’il possède une voix grave et puissante (parfois aiguë même). Non, c’est un passionné.

Pourquoi ? Parce qu’il a une fougue hors du commun sur scène. Il se donne comme on peut rarement le voir.

Cet après-midi nous avons échangé dans un cadre plus intime, autour d’un café. Et comme je l’imaginais j’ai retrouvé des photos de lui, des articles de presse affichés et ses guitares. Et Elvis en poster aussi ! :-)

Il n’a pu s’empêcher de pousser la chansonnette avec sa guitare (Polnareff, Bruel, Elvis…). J’étais ravie de ce petit concert privé, d’entendre cette passion.

Johnny c’est le naturel à l’état pur. Je l’aime beaucoup.

Bruno de son vrai nom a toujours le sourire au coin des lèvres. Il s’appelle Content cela ne s’invente pas.

Cela me rappelle Alain, dans un registre différent, c’est une belle rencontre.

Voilà, je voulais partager avec vous cette rencontre.

Un “vrai” bordelais a forcément déjà aperçu (pour pas dire remarqué) Bruno et sa guitare.

Crédit photo : Journal Sud-Ouest

Classé dans Johnny elvis bordeaux

0 notes &

Alain [note du 5 janvier 2009]

Hier j’ai croisé Alain. A la laverie.

Il ne venait pas pour laver son linge cette fois. Il passait par là. Quand il m’a vue il m’a reconnue et m’a dit - en poussant la porte - “Ah madame ! Je croyais que vous aviez quitté Bordeaux ! Comment allez-vous ? Je peux vous faire la bise ?”.

Alain - à ce moment-là je ne me souvenais pas du tout de son prénom - était content de me voir. Moi aussi j’étais contente.

J’ai chargé ma machine à laver et on a causé.

Il m’a rapidement dit qu’il n’avait pas beaucoup de sous. Quelques dizaines de cents a-t-il sorti de sa poche… Comme la première fois où on s’est vu. Il y a quelques mois déjà. “Demain c’est le 5, ça ira mieux”.

On a été boire un café le temps que les machines tournent. Je lui ai dit “Prenez ce que vous voulez, un grand café ou autre chose…”. Il a pris un demi, en demandant le prix et quasi la permission. Cela m’a fait plaisir de passer ce petit temps avec lui. A causer de pas grand chose. A causer tout simplement. 

Alain est Rmiste. Il vit dans un petit hôtel.

Il m’a dit qu’il allait prendre un studio bientôt. Il a une copine mais il en marre de lui payer des trucs tout le temps c’est lui qui paie.

Il a passé Noël chez une amie. Sympa de sa part. Même que on lui a offert une bouteille de vin. Une bonne bouteille. Il l’invitera à boire un petit verre.

Alain a 47 ans. On dirait pas. 40 ou pas loin j’aurais dit. Il ne travaille pas et je crois que cela fait un moment. Des problèmes de santé à ce qu’il m’a dit la première fois. Puis là il m’a fait comprendre qu’il avait fait des choses pas bien à une époque. Qu’il est sous curatelle et que c’est chiant.

Alain il a envie d’aller à Paris un peu. Un week-end. Le train ça coûte cher. Il ira à Paris d’ici le mois prochain.

Alain il a toujours le sourire. Il se prend pas la tête. C’est ce qu’il dit.

Alain il veut pas prendre la tête aux autres. Ça a l’air.

Alain je n’ai pas pris son numéro de téléphone : “non non”.

Alain ça m’a fait plaisir de le croiser et je sais qu’on se recroisera.

Les mystères de la vie. Les hasards de la vie.

Il a dit que la prochaine fois c’est lui qui me paiera un café. Je m’en fiche.

Ensuite il est parti, allé mangé en ville, un repas gratuit. Il était 12h.

Je suis contente d’avoir recroisé Alain.

Classé dans Alain Bordeaux rencontre

0 notes &

Les meilleurs burgers de Bordeaux ?

Voilà un site que j’ai découvert il y a déjà quelques temps et que j’aimerais vous faire découvrir chers bordelais au cas où il vous soit passé inaperçu, ou au cas où vous l’ayez oublié.

Le concept d’Hamburgering est simple. Parcourir Bordeaux et la CUB à la recherche du meilleur Burger bordelais.

Les chroniques sont souvent acerbes et c’est bien amusant. A la clé pour chaque visite une note.

A ce que j’ai vu pour l’instant il n’y a pas vraiment de burger star. Suivons donc les péripéties du blog !

Classé dans hamburger cuisine bordeaux snack